J’adore les îles: j’ai grandi près de la mer, vécu pendant quelques années dans plusieurs îles dont Tahiti, et bien sûr il fallait qu’un jour je voie de mes yeux l’île de Beauté… Eh bien elle mérite bien son nom! Des habitants super sympa, des paysages magnifiques et une atmosphère qui m’a bien donnée envie d’y retourner!

Conduire en Corse

carte CorseIl est possible de prendre sa propre sur le ferry ou de prendre une location de voiture en Corse dans les nombreuses agences. Les distances se mesurent plutôt en temps qu’en kilomètres. Le trajet Ajaccio-Bonifacio prend environ 2h30 et Ajaccio-Porto, au moins 1h30 pour 80 kms.

Attention, les routes sont assez étroites et sinueuses, il est recommandé de rouler assez lentement car il n’est pas rare de croiser des cochons, des vaches ou des chèvres sur la route…

Villes

Ajaccio est une ville sympa: vous pouvez vous promener dans la vieille ville, sur le port et les îles Sanguinaires. Il est aussi possible de visiter la demeure où est né Napoléon Bonaparte, maintenant changée en musée. Sa situation géographique permet de rayonner tout autour en visitant les gorges du Prunelli, le lac de Tolla, Sartène, Porto, la réserve de Scandola, mais aussi les petits villages plus à l’intérieur.

réserve de Scandola 2

Bastia: Le vieux port est un de mes endroits préférés, avec ses restaurants, sa marina et ses nombreux yachts qui n’attendent que moi pour commencer la fête…

On ne peut pas visiter Bonifacio sans faire un tour par la vieille ville, mais aussi les falaises de Bonifacio, tout simplement à couper le souffle. Il est aussi possible de faire une promenade en mer autour des grottes et de la réserve naturelle des Lavezzi. Pour continuer le voyage, il est possible de prendre un ferry de Bonifacio en Sardaigne. Le trajet coûte 15€ par passager et dure environ une heure.

calanques de Bonifacio

Activités

Ici c’est le paradis pour les randonnées, surtout avec le GR20 (qui est connue comme la plus difficile d’Europe) qui traverse l’île du nord ouest au sud est en 15 étapes.

montagne Corse

Si vous êtes plus plage, vous serez gâtés… bronzette, windsurf ou plongée, puis glace ou petit verre en fin d’après midi sur la terrasse d’un café. Attendez-vous à avoir du monde autour de vous! En juillet et août, les touristes y arrivent par milliers, donc si vous avez le choix, partez plutôt en mai, juin ou septembre.

Pour info, le camping sauvage n’est pas permis, mais vous avez le choix entre plusieurs refuges, des campings, des chambres d’hôtes ou de nombreux hôtels.

Niveau culinaire, il faut bien sûr goûter à leurs spécialités locales. Comme les Bretons, les Corses fabriquent leur propre coca, ainsi que leur vin et leur propre bière (Bière Torre, Colomba et Pietra).

plage Corse

Publicités